J’ai testé pour toi : Se faire arrêter par la police

Salut Internaute !

Un deuxième « J’ai testé pour toi » d’affilée puisque celui-ci se marie parfaitement avec le précédent !

Comme tu peux t’en douter dans le titre, je n’ai pas vraiment réussi à respecter mes propres recommandations puisque je me suis fait arrêter par la police de Bangalore avec ma moto.

Pour remettre le contexte en place, nous sommes dimanche matin et qui dit dimanche matin, dit brunch dans un des restaurants de la ville (oui oui, je suis comme ça, le dimanche, c’est brunch et pis c’est tout !).

Me voilà donc à prendre ma moto pour me rejoindre mes amis et là, horreur, barrage de police au milieu de la route…

Il faut quand même noter la technique du policier Indien qui, pour t’arrêter, se jette au milieu de la route pour t’empêcher de continuer puisqu’il a l’habitude que ses concitoyens ne s’arrêtent pas quand il les arrête et qui pousse ta moto contre le trottoir puis te vole tes clés, juste histoire d’être sûr que tu ne repartes pas avant de t’avoir pris quelques billets ! (tu peux respirer, le paragraphe est terminé)

Viens ensuite le moment où il te demande tes papiers, généralement trois documents.

  • Ton permis de conduire
  • L’assurance du véhicule
  • Et accessoirement la carte grise du véhicule.

Pas de souci, j’ai tous les papiers ! Ah bah nan en fait… pour la première fois depuis que j’utilise ma moto, j’ai oublié mon permis chez moi… Et forcément le monsieur de la Police, il n’est pas vraiment content et n’a pas l’air de vouloir me laisser partir sans une amende !

Et là je t’entends déjà dire la petite voix du bien cachée au fond de toi: « Bah oui c’est normal quand même. T’as pas ton permis sur toi, tu dois prendre une amende ! »

Sauf que le policier, lui, il n’entend que la voix du mal au fond de lui qui lui crie aussi fort qu’elle peut un truc du genre « vas-y, prend lui 500 roupies, il l’a bien mérité puisqu’il roule sans permis ! »

Et voilà donc la conversation qui s’en est suivie :

Policier : Vous n’avez pas de permis?

Moi : Si j’en ai un, mais je l’ai oublié chez moi, je vous jure, c’est la première fois.

Policier : Hum hum… moi je pense que vous n’avez pas de permis

Moi : Si si, je vous promets que j’en ai un mais il est chez moi.

Policier : Hum hum *fais semblant de regarder mes autres papiers.

Policier : *à voix basse et regardant ailleurs. Donne moi 500 roupies et tu peux partir.

Moi : Oh bah nan, je suis presque en règle quand même ! J’ai tout sauf mon permis. (tu noteras l’axe de défense imparable !!).

Policier : Non non, tu n’as pas de permis. Donne moi 500 roupies.

Moi : Non je te donne 100 roupies et c’est bon.

Policier : Donne moi 300 roupies et tu t’en vas.

Moi : Bon ok…

Et donc pour finir, j’ai « perdu » 300 roupies (3,60€) que le policier s’est empressé de mettre dans sa poche, il m’a rendu mes papiers et s’en est allé arrêter une autre moto.

Alors la scène prête à sourire mais elle est caractéristique de la corruption qu’il existe à tous les niveaux dans la police et plus généralement au gouvernement. Une application pour mobile est d’ailleurs sortie pour faire ressortir tous les cas de corruption ou au contraire, les cas où tout s’est passé dans les règles de l’art. Tu peux y jeter un coup d’œil en cliquant ici ou ici pour voir en infographie la répartition de la corruption par ville et par entités du gouvernement (en anglais seulement).

Enfin tu peux quand même t’imaginer la cocasserie de la scène si elle se passait en France ! Tu t’es mal garé en allant au boulot un matin et tu as dû laisser ta voiture avec l’arrière sur une place handicapée, tu reviens à la pause de midi et vois un policier en train de te mettre une amende. Tu vas le voir et tu lui dis: « Monsieur l’agent, je suis d’accord, ma voiture est un peu mal garée, mais regardez, j’ai au moins 70% de la voiture bien en place ! Allez, soyez cool, au lieu de me mettre 35€, on coupe la poire en deux, et vous ne me donnez qu’une amende de 20€ et je vous les mets dans la poche ! Deal ? »

Généralement c’est le moment où tu finis en garde à vue pour corruption d’un fonctionnaire de police… ou pas !

Pour finir cet article, il faut quand même savoir que tout est négociable en Inde, même une conduite alcoolisée qui se négocie autour de 2000-2500 roupies (soit 25-30€).

Voilà, c’est tout pour ce nouveau « J’ai testé pour toi ».

Merci de me lire 🙂

Q.

 

Advertisements

4 réflexions au sujet de « J’ai testé pour toi : Se faire arrêter par la police »

  1. Yeaaaaaah man ! La cocasserie !! Bien jouéééé !
    Prends pas de mauvaises habitudes non plus, ça pourrait te porter préjudice à ton retour en France.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s